Jamais sans elles ? Chiche !

A l’heure de l’ubérisation partout, tout le temps et par tous, il reste un lieu, pourtant immense, où la désintermédiation a du mal à s’imposer, celui des pratiques sociales. Paralysés par le poids colossal des lois qui pèsent sur nous et confortablement incarcérés dans la déresponsabilisation d’un modèle qui ne jure que par le statu quo et la précaution, nous avons finalement beaucoup de mal à faire plus, mieux et finalement plus vite que ce que nous impose la règle.
Continuer la lecture sur le site de L’Express

One thought on “Jamais sans elles ? Chiche !

  1. Votre note me fait penser à la non intervention des militaires au Bataclan en novembre 2015. Il semble qu’ils aient mis leur honneur d’êtres humains au profit de la discipline militaire. La soldatesque française n’existe peut-être plus car un soldat français n’a t-il pas pour vocation première de défendre ‘son’ peuple?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About Xavier Alberti

Fils, frère, mari et père. Entrepreneur engagé et dirigeant d'entreprise. Membre Fondateur de la Transition et de Jamais Sans Elles.