À propos de Xavier Alberti

Entrepreneur engagé et dirigeant d’entreprise, je défends les vertus d’un capitalisme à taille humaine, familial et social.

Président de La Transition, je souhaite l’inclusion de la société civile à tous les niveaux de l’action politique, des communes à l’Union Européenne, et je soutiens l’idée d’un « Nouveau Partage » du pouvoir, des richesses et des territoires.

Membre fondateur de Jamais Sans Elles, je milite pour l’inclusion des femmes dans toutes les strates politiques, médiatiques et économiques de notre société.

Ici, je prends « le temps d’écrire » sur des sujets politiques, économiques et parfois culturels… et « Je ne donne mon avis non comme bon, mais comme mien. »

Je vous souhaite bonne lecture.

Xavier Alberti

21 réflexions sur “À propos de Xavier Alberti

  1. Le Pacte Citoyen de l’Alimentation

    Parce que l’alimentation est au cœur de nos vies de citoyens, il faut un contrat moral et social qui engage la Nation envers ceux qui la nourrissent :

    Pour que partout les paysans puissent vivre dignement de leur travail :
    La transparence sur les marges et le prix payé au producteur tu observeras attentivement
    Sur le prix le plus bas tu ne focaliseras pas toujours mais sur la qualité
    La valeur ajoutée tu répartiras équitablement tout au long des filières
    Ainsi par des emplois non délocalisables tu assureras le dynamisme des territoires
    La traçabilité et la sécurité sanitaire de la fourche à la fourchette tu exigeras assurément.
    La diététique de cette première médecine tu vulgariseras
    Le goût de l’authentique et les saveurs de terroir tu favoriseras
    L’approvisionnement des cantines tu garantiras au moins pour moitié en produits locaux.
    Le gaspillage alimentaire tu éviteras et pour comprendre que la nourriture a une valeur :
    La gratuité des produits alimentaires tu interdiras dans les étals en promotion
    Le surplus tu donneras aux associations caritatives
    Les tendances alimentaires et les rites confessionnels de chacun tu respecteras
    L’environnement et la biodiversité tu préserveras
    De tous ces beaux paysages cultivés tu t’émerveilleras
    Le bilan carbone de l’étable à la table tu amélioreras sans cesse vers la neutralité
    De la condition animale mais aussi du bien-être des éleveurs tu te soucieras
    Par l’aide au développement et la paix tu réduiras la faim dans le monde et les migrations
    A la souveraineté alimentaire de la Nation tu veilleras stratégiquement
    Nos traditions culinaires et notre gastronomie tu transmettras
    Avec tous ces bons produits issus de la terre et de la mer tu cuisineras
    Ainsi par le partage et la convivialité, tu perpétueras cet art de vivre à la française.
    A table, citoyens !

    1. C’est à cette organisation de société que tout le monde aspire désormais. Avec L’Homme, et non pas la finance, comme préoccupation première : au centre de nos reflexions et de notre action. Sans ce changement de paradigme, notre société est fichue.
      Tout le monde mangera mieux, vivra mieux de son travail, sera plus heureux. Recette applicable dans tous les secteurs de la société.
      Il me va bien votre programme. Je vote pour vous 🤗…

  2. Quand on voit tout es ses personnes faire la queue au Mac Do je pense que rien ne changera , je voudrais tellement y croire a votre point de vu

  3. J’ai lu votre texte et je suis entierement en accord, mais les citoyens en aurons-t-il la possibilité, d’une part les habitudes sont bien ancrées exemple : la queue au Mac do, d’autre part, imposer un changement aux gros, est-ce possible de le faire quand on s’aperçoit que 75% des français ont un ou plusieurs crédit en banque, les banques qui sont la main dans la main avec les gros?

    1. Non seulement les changements ne se font pas en un jour mais pour faire évoluer les choses, il faut une bonne dose de volonté ainsi que « le réalisme du pessimisme et l’enthousiasme de l’optimisme » (Simone Veil).

  4. Bravo! La rse n’est souvent qu’une question de marketing, de vendre plus encore pour les entreprises, il est venu le temps -et j’y crois – d’une réflexion plus profonde qui n’oppose pas bénéfices et responsabilités!

  5. Bonjour, le dernier commentaire que j’ai laissé n’apparait pas.
    Trouvant dans vos textes le sens et la réflexion dans lesquels je me retrouve je souhaite pouvoir entrer en contact avec vous.
    Depuis plusieurs années je travaille autour du revenu universel et je souhaite vous faire une proposition autour d’un livre qui est a paraître en septembre 2020.
    Merci donc de me donner l’opportunité de présenter ce travail et vous solliciter éventuellement.
    Cordialement.
    Didier Curel

      1. Bonjour, je viens de vous adresser un mail à l’adresse indiquée ci-dessus.
        Cordialement.
        Didier.

  6. Excellent, beaucoup d’entre nous aimerait bien que vous fassiez une multitude d’émules afin qu’il y ait un peu de justice sociale, d’égalité et de solidarité dans ce monde. Également moins de mensonges.
    Merci et BRAVO 👍💚💚🌍
    #tousensemblesolidaires.

  7. Bonjour, sur le coup, j’ai eu un a priori en raison de votre fonction de dirigeant d’entreprise. Puis à la lecture de vos textes, je me suis dis pourquoi pas. Je sais que tous les patrons ne sont pas à mettre dans le même sac que le Medef mais je ne crois pas du tout que vous soyez très nombreux.
    Vos idées sont très proches de certains d’entre nous, notamment des gilets jaunes constituants ou de petites associations comme la mienne qui se sont créées lors des mouvements de contestations. Notre difficulté aujourd’hui n’est pas dans les idées. La France est un grand pays de créateurs. La crise a décuplé leur nombre avec des créations de folie. Non, notre seule difficulté : nous RASSEMBLER et
    CROIRE.
    J’espère que nous pourrons nous voir au moment de la mise en place d’un nouveau cadre : le CHANGEMENT DU SYSTEME….
    Si nous ne parvenons pas à convaincre 50 millions de français au moins, les prévisions sont sombres : misère et guerre civile sont devant nous. D’ailleurs, pour confirmer, le gouvernement a commandé plus de gilets par balle pour les forces de l’ordre !
    Pour ma part, je me refuse à croire que nous ne parviendront pas à CHANGER LE SYSTEME. La résistance est notre FORCE.
    Merci à vous de vous joindre à nous, comme nous de se joindre à vous……

Laisser un commentaire