La sincérité perdue

C’est l’histoire d’une société qui ne sait plus rien dire simplement, une société qui joue un rôle, une société qui sur-joue toutes les émotions, toutes les opinions, toutes les passions. C’est le ton falsifié de la colère sur commande de cette candidate, la posture autoritaire de cet autre où la solennité plaquée de ce dirigeant. C’est l’émotion feinte, la larme obligatoire, le compliment hypertrophié, le … Continuer de lire La sincérité perdue

L’intervalle

En musique, un intervalle est la distance qui sépare deux notes, deux sons. Au moment où ces deux notes sonnent, séparément ou simultanément, les notes contenues à l’intérieur de l’intervalle sont inaudibles sans pour autant cesser d’exister. Elles attendent. Elles attendent que quelqu’un, à un moment donné, décide de les faire résonner. Dans un certain nombre de sports collectifs, « prendre l’intervalle » consiste à courir dans … Continuer de lire L’intervalle

Du côté des lents

En avance Par peur d’être en retard, j’ai pris l’habitude d’arriver en avance. Pour être tout à fait honnête, je ne l’ai pas décidé, ça c’est imposé à moi. La peur d’être en retard, très tôt, dès mon adolescence, m’a convaincu d’arriver en avance. Être juste à l’heure c’est courir en permanence sur le fil d’un rasoir qui entaille les pieds et la tête, le … Continuer de lire Du côté des lents

La France pure

« Le grand remplacement est une réalité ! Mais allez voir à Saint Denis ! » Éric Zemmour Cela se passe sur une chaîne d’information en continu et d’opinion en permanence, où un polémiste soudainement déguisé en leader de la pensée, explique que de moins en moins lentement et de plus en plus sûrement, les Français se font remplacer et la France effacer.C’est certain, c’est … Continuer de lire La France pure

Le coût des choses

Combien coûte une barquette de fraises, un litre de lait ou un kilo de tomates bio ? La réponse varie irrémédiablement entre le producteur ou le distributeur… mais il y a une constante, celle du consommateur qui connait le prix de tout mais plus le coût de rien. Berceau de l’hypermarché, la France est aussi celui du « discount », c’est à dire du prix bas. C’est … Continuer de lire Le coût des choses

Faire sa part à l’époque

Cette lumière au cœur de l’été aurait pu être celle d’une possible sortie de crise, de cette longue crise, de cette lente catastrophe, par laquelle nous avons été contraints à freiner, jusqu’à nous arrêter. Au lieu de ça, l’été de la délivrance a mué en été de la méfiance contre les assauts inattendus des variants et même parfois de la défiance contre les vaccins et … Continuer de lire Faire sa part à l’époque

La guerre - Pablo Picasso - 1952

Contre l’esprit de guerre

Nous voulons en découdre. C’est une colère qui s’inscrit dans notre société depuis plusieurs années, depuis plusieurs décennies même, et qui fait écho à un sentiment, ou plutôt à un ressentiment. Il y a le sentiment d’injustice évidemment, celui qui naît de ce que la vie est injustement difficile, pendant qu’elle serait injustement facile pour l’autre, pour d’autres, pour les autres qui ont ce que … Continuer de lire Contre l’esprit de guerre

On peut plus rien dire !

« On peut plus rien dire ! »

C’est la lamentation à la mode. On ne pourrait plus rien dire, ni rien faire, sans être immédiatement poursuivi par la police de la pensée, cette bien-pensance qui serait chargée de nous surveiller et de faire appliquer la morale post-moderne par laquelle nous serions tous désormais contraints, empêchés, cadenassés.C’est ainsi que « Tout doucement l’humour disparaît sous leurs discours moralistes, la liberté est agonisante, la création … Continuer de lire « On peut plus rien dire ! »