Le fil de notre Histoire

Un jour nous avons oublié qu’une nation n’avait pas vocation à se réunir uniquement les soirs de victoires et les après-midis de deuil, et nous avons perdu le fil de notre Histoire. Ce ne serait pas très grave, si ce faisant, nous n’avions abandonné la République en rase campagne pour lui préférer les attributs qui qualifient et qui divisent. Dans son dernier ouvrage, « L’archipel français », … Continuer de lire Le fil de notre Histoire

Soyez citoyens, désobéissez.

Les fractures territoriales, sociales, économiques, culturelles, cultuelles même, fragilisent notre République et permettent à ses ennemis d’infiltrer les interstices dont on fait les ghettos communautaires. Dans ce contexte, nombreux sont ceux qui appellent l’État à la rescousse pour qu’il restaure dans tous les territoires et dans toutes les circonstances le droit et finalement son autorité. Pourtant, si l’État a effectivement sa part de responsabilité dans … Continuer de lire Soyez citoyens, désobéissez.

Jamais sans elles ? Chiche !

A l’heure de l’ubérisation partout, tout le temps et par tous, il reste un lieu, pourtant immense, où la désintermédiation a du mal à s’imposer, celui des pratiques sociales. Paralysés par le poids colossal des lois qui pèsent sur nous et confortablement incarcérés dans la déresponsabilisation d’un modèle qui ne jure que par le statu quo et la précaution, nous avons finalement beaucoup de mal … Continuer de lire Jamais sans elles ? Chiche !

La France sans « gène »

En France, la question de la nationalité bat son plein… En pleine crise existentielle, incapable de savoir où elle va, la France tente de se souvenir d’où elle vient, finissant par si bien se perdre qu’elle ne sait plus très bien qui elle est. Décomplexés, désinhibés, politiques, chroniqueurs et intellectuels jouent aux apprentis sorciers, tentant frénétiquement tous les mélanges possibles pour accoucher de définitions toujours … Continuer de lire La France sans « gène »

Marcher dans sa tête

Après le choc, après l’incrédulité, après l’effroi, après la stupeur et la peur, après la colère, la douleur et la peine, après l’émotion d’un peuple rassemblé – enfin – après la fierté d’une ville monde vibrant de ses trois mots éternels Liberté – Egalité – Fraternité, après 5 jours qui font vaciller les Hommes, les idéologies et finalement l’Histoire, il faut ce matin regarder devant … Continuer de lire Marcher dans sa tête